DÉCOUVREZ NOTRE COMMANDERIE

TOURAINE

Chronique

Conférence "Les débuts de la TSF" par Léandre POURCELOT


Restaurant "Le Faisan" à St Avertin



LES DEBUTS DE LA TSF

 

En ce 11 mars de l’an 2020, nous étions 27 membres Anysetiers et amis de notre Commanderie pour découvrir l’historique d’une des grandes inventions de notre époque : celle de la télégraphie sans fil. Communiquer, mais aussi à distance, est un fondement de nos sociétés. Depuis l’aube de l’humanité, l’homme a utilisé des moyens divers : le messager à cheval, les pigeons, les signaux optiques, la fumée…

Notre conférencier et ami, Léandre Pourcelot nous en a présenté les grandes étapes.

Chappe en 1793, ayant observé pendant la Révolution les transmissions par moulins à vent, crée les sémaphores et le télégraphe à bras articulés. Chaque signe correspond à une lettre, elle-même à une idée. Un exemplaire a été reconstitué sur la N10 à Chambray. 

Morse imagine un code en 1882, basé sur des impulsions lumineuses ou sonores courtes et longues.

 En 1886, H.R. Hertz utilise les découvertes de prédécesseurs, comme Rumhkorff avec sa bobine alimentée par la pile de Daniell, et met en évidence les ondes électromagnétiques à décharges oscillantes, déjà pressenties par Maxwell. Il produit dans des fils des courants alternatifs élevés, et crée un « éclateur » comme émetteur.

En 1890, Branly avec E. Ducretet, remarque la conductibilité de la limaille déclenchée par une étincelle et invente un « cohéreur » qui permet la réception des ondes radioélectriques à courte distance. Cohésion et rupture sont séquencées par un marteau (O. Lodge) selon le code Morse. Popov invente l’antenne qui permet d’augmenter la portée des ondes. Gustave Effel, qui craignait la démolition de sa tour la met à disposition du Ministère de la Marine. La transmission s’effectue par câbles. 

C’est Guglielmo Marconi qui crée la radiotélégraphie en assemblant et exploitant toutes les découvertes précédentes. En 1899, il établit la première liaison transmanche sans fil de Wimereux (62) à Douvres en Angleterre. Le Général Ferrié sauve la Dame de Fer et installe en 1902 la 1ère liaison entre la Côte d’Azur et la Corse, ainsi qu’avec la Guadeloupe et la Martinique. De nombreux supports photographiques et dessins accompagnent la présentation de cette évolution, comme l’installation radiotélégraphique du Titanic, l’émetteur portatif Marconi sur le front français en 1916… Au début les transmissions sont émises en Morse et ne sont pas capables de reconnaître la voix humaine. En 1906, l’Américain L. De Forest invente la lampe triode, qui peut transmettre des signaux plus compliqués comme la vibration de la voix. Avec paroles et musiques, la T.S.F. se transforme en Radio : la radiodiffusion est née.

En 1910, Emile Giraudeau crée la Société Electrique Française pour l’aéronautique militaire. L’armée utilise des postes mobiles et hippomobiles. Le Général Joffre les installe sur des aéroplanes. 1918 voit officiellement la création de la télégraphie sans fil : TSF.

La première émission d’Etat est diffusée en 1921 sous l’impulsion du Général Ferrié qui, devenu conseiller des armées alliées en 1915, eut un important rôle stratégique. Il constitua depuis la Tour Effel un réseau national.

Se créent alors un certain nombre de radios privées, aux USA, aux Pays Bas, et en France avec la fameuse Radiola (1922).

L’aventure s’est poursuivie avec le poste à galène, les diodes et triodes de SFR. Puis celle de Radio France, la liaison de Paris Tokio. Mais aussi, avec les premières redevances en 1935. 

Un dîner animé et chaleureux, éclairé par le sourire de la serveuse, prolongea cette soirée, en attendant notre prochaine rencontre à une date aujourd’hui indéterminée, mais que nous espérons pas trop lointaine !



accès privé | administration | Contact | mentions légales | réalisation Value Com