DÉCOUVREZ NOTRE COMMANDERIE

TOURAINE

Chronique

Conférence


RV à 18h30 à l'Etoile Bleue, 15 rue du Champ de Mars à TOURS



La Beauté des Choses     

 

En ce 26 septembre de l’an de grâce 2019, notre éminent ami conférencier Léandre Pourcelot nous a présenté les applications dans la nature de concepts mathématiques. Voir les objets sous un jour différent. Là où se conjuguent l’harmonie et ce qui peut nous apparaître comme le fait du hasard.

  

A travers photos et schémas, mais aussi formules mathématiques, nous avons approché la théorie des fractals, la suite de Fibonacci (1;1+1= 2;1+2=3 ; 3+2=5 ;….)et le nombre d’or (rapport appelé Φ(Phi)=1,618…) Nous avons compris comment un arbre, dont l’architecture est particulièrement visible en hiver, ou une fougère se structurait, comment étaient configurés nos poumons : par une structure de base, d’angles et de proportions, qui se divise et se reproduit à échelle variable. Ce qui a comme utilité d’augmenter au maximum la surface offerte pour la photosynthèse ou l’oxygénation du sang.

C’est Mandelbrot qui a créé le terme de fractal (de « fraction »): notion qui se retrouve dans la nature comme les flocons de neige, mais aussi dans le domaine animal, minéral, et même dans la configuration du cerveau; également dans les analyses boursières. Lorsque ce phénomène est associé au nombre d’or, ou la suite de Fibonacci, nous découvrons une organisation harmonieuse. Il en est ainsi de la structure de la rose ou du chou, (en particulier le « romanesco ») qui de développent dans un mouvement de spirale permettant aux pétales ou feuilles de capter au maximum la lumière. La nature se construit intelligemment et se protège. L’approche géométrique ou algébrique permet même d’anticiper les évolutions. Au gré des schémas nous sommes allés de surprise en surprise : les proportions de nos phalanges, la longueur à vol d’oiseau de la plupart de nos fleuves, les proportions idéales de notre corps : comment ne pas penser à « l’homme de Vitruve »?

Toutes ces formules retrouvent leur application dans les arts depuis la plus haute Antiquité. Avec la corde à nœuds, la sensibilité et l’intelligence de leurs créateurs, les plus belles constructions ont vu le jour : à commencer par le Parthénon, mais aussi les formes ogivales, dans les œuvres picturales comme « la Naissance de Vénus de Botticelli. Et de nos jours, grâce à la puissance des ordinateurs, dans la beauté des images numériques les plus complexes qu’il est possible de créer. 

Après cet exposé, nous ne pouvons plus regarder la nature avec les mêmes yeux.

Par contre, c’est toujours avec le même plaisir que nous avons partagé un délicieux buffet proposé par notre Grand Maître dans le cadre patrimonial de l’Etoile bleue.

 

 



accès privé | administration | Contact | mentions légales | réalisation Value Com