DÉCOUVREZ NOTRE COMMANDERIE

TOURAINE

Chronique

Conférence : Une brève histoire de Tours


Par Yves Cogoluègnes, Président de la Société Archéologique de Touraine



La Construction de TOURS : 2000 ans d’histoire.

 

En ce 21 février de l’an de grâce 2019, notre éminent conférencier, Yves Cogoluegnes, Président de la Société Archéologique de Touraine, nous a retracé 2000 ans d’évolution de notre bonne ville de Tours. Avec à l’appui de nombreux documents, nous avons pu nous représenter les différentes étapes de son extension depuis les premières fortifications romaines autour du Castrum, probablement sous Auguste, dans l’actuel quartier de l’Archevêché, et débouchant sur un pont de bois au ras de l’eau. Sur la partie haute du site, un amphithéâtre de 30.000 places, dont il demeure quelques vestiges, un Temple, des Thermes; l’ensemble, malheureusement, enfoui sous les nouvelles constructions, ou délité par la nature du terrain.

A l’ouest, avec le pèlerinage au tombeau de Saint Martin, un des plus importants du Moyen Age, se développa autour de la monumentale Collégiale, maintes fois agrandie et reconstruite entre le Vème et le XVème siècle après invasions et pillages, l’actuel quartier de Châteauneuf : La Martinopole. A l’est, l’ancienne cité intégrant le Castrum, la cathédrale Saint Gatien, élevée sur l’emplacement d’une ancienne église, avec l’archevêché. Entre les deux, une zone de vignes et vergers autour du Couvent Saint Julien. Vers 1350, une nouvelle enceinte réunit les deux cités, limitée au sud par le ruisseau des Archevêques, et fit de Tours une ville. Des vestiges subsistent de nos jours le long du château et aux Halles.

C’est au XVIIème siècle, que notre bonne ville s’entoura de nouveaux remparts, devenus lieu de promenade. Des perspectives sont ouvertes au XVIIIe siècle par les axes Nord Sud, Est-Ouest, le nouveau Pont de Pierre, et au-delà de la Loire, avec les gigantesques travaux de la Tranchée. Sous Napoléon III, les remparts deviendront la base des belles demeures des boulevards Heurteloup et Béranger.

C’est l’époque qui vit l’arrivée du Chemin de Fer et la désaffection du canal reliant la Loire et le Cher, comblé et devenu aujourd’hui la section d’autoroute Paris-Poitiers.

D’autres passionnantes anecdotes nous furent narrées nous laissant de nombreuses richesses patrimoniales à découvrir. Une chose certaine : Il reste beaucoup à faire pour valoriser l’immense patrimoine de notre bonne ville qui fut aussi, ne l’oublions pas, capitale religieuse et royale.

Nous ne pouvons que nous réjouir de l’enrichissement que nous tirons chaque fois de ces rencontres culturelles variées, offertes par des conférenciers spécialistes et passionnés.



accès privé | administration | Contact | mentions légales | réalisation Value Com